Que faut-il savoir sur la caution personne physique lors d’une location ?

La location de maison ou d’appartement est monnaie courante en France depuis plusieurs années. Les bailleurs mettent des biens immobiliers sur le marché et les confient à des locataires contre un paiement mensuel. Néanmoins, il est courant de remarquer qu’une caution est réclamée avant signature du contrat de bail. Quel est donc l’essentiel que vous devez savoir sur la caution personne physique lors d’une location ?

La caution personne physique sert de garantie pour louer un logement

La caution est une garantie physique ou financière qu’un locataire apporte à un propriétaire pour entrer en possession de son bien immobilier. Vous pouvez déjà voir ce site web pour mieux comprendre ce concept pourtant très traditionnel dans le secteur de l’immobilier. En effet, vous devez savoir que les bailleurs réclament ces frais pour avoir une assurance sur la location. 

A lire aussi : Quels sont les critères pour un bon investissement locatif ?

En cas du non-respect du contrat de bail par les locataires, ils pourront ainsi se faire dédommager avec la caution. De façon courante, vous pouvez retrouver des locataires qui doivent à un moment donné des arriérés de loyer. 

Dans d’autres cas, c’est le bien immobilier qui est endommagé. Avec la garantie de la caution personne physique, des réparations pourront être faites sans attendre une mobilisation de fonds de la part du locataire.

A voir aussi : Assurance pour les artisans recyclant des matériaux : quels enjeux ?

Les différents types de caution de location

Une deuxième chose que vous devez savoir sur la caution personne physique est qu’il en existe au moins deux types. Le premier est appelé la caution simple et représente la plus commune. Quand il est sollicité dans un contrat de bail, le propriétaire se retrouve dans l’obligation de réclamer ses dettes directement au locataire. 

En cas d’impayés, il va falloir attendre jusqu’à ce que ce dernier soit en mesure de régler son loyer. Pendant ce temps, le bailleur n’a pas le droit d’encaisser auprès de la caution personne physique. La deuxième catégorie est la caution solidaire.

Ici, le garant est obligé de prendre directement ses responsabilités dès que le locataire ne paie pas ses dus. Le propriétaire n’est pas obligé de chercher à connaître les raisons de l’impayé, mais il se tourne vers la caution pour se faire dédommager.

Les droits du bailleur sur la caution

Il faut savoir encore que les bailleurs ont un certain droit sur la caution présentée par leurs locataires. D’abord, ils sont libres d’en réclamer ou pas lors de la signature du contrat de bail. 

Le choix est entièrement laissé au bailleur qui peut bien s’en passer s’il juge cela d’inutiles ou encore l’exiger au besoin. Ils ont parfaitement le droit d’enquêter autant que nécessaire sur le garant présenté par un locataire. 

Ce sont des documents qui sont généralement demandés pour vérifier la solvabilité de la caution-personne physique. Le propriétaire a encore le droit de procéder à des saisies portant sur des avoirs de la caution en cas d’insolvabilité.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut